Le CJTF-HOA déploie une équipe chargée de la désinfection

         Afin d’assurer la sécurité du personnel pendant la pandémie de COVID-19, les dirigeants du Camp Lemonnier, Djibouti (CLDJ) et de la Force Opérationnelle Interarmées Combinée – du Corne de l’Afrique (CJTF-HOA) ont créé et formé une équipe de membres du service pour désinfecter les zones à forte utilisation autour camp.

“L’équipe a appris comment les germes, tels que les virus, peuvent vivre sur des surfaces non poreuses, telles que le métal, le verre, le plastique et les surfaces stratifiées, pendant des jours”, a déclaré commandant de l’armée de l‘Air Américaine Leah Chapman, officier de l’environnement et de la santé publique du CJTF-HOA. «On leur a également enseigné l’importance de nettoyer et d’essuyer toutes ces surfaces et ces objets, comment mélanger une solution de nettoyage à l’eau de Javel et comment l’appliquer dans les différents endroits d’utilisation courante et l’utilisation d’un équipement de protection individuelle approprié pour le travail”.

Les équipes ont commencé à désinfecter des lieux et des objets très fréquentés comme des stations de remplissage d’eau, des bancs et des portes dans des installations à usage commun fréquemment touchées par plusieurs personnes pour prévenir les maladies. Les zones que l’équipe ne nettoiera pas comprennent les postes de travail, les espaces de bureau ou tout autre emplacement qui n’est généralement pas utilisé par tout le monde dans CLDJ; ces espaces restent la responsabilité du personnel qui y est affecté, a déclaré Chapman.

“L’équipe de désinfection a été formée pour prévenir les maladies”, a déclaré l’armée de l‘Air Américaine Tech. Sgt. Pauline Jones, sous-officier responsable de la santé publique du CJTF-HOA .
“Étant donné que les germes et les maladies virales peuvent se propager facilement, CLDJ et CJTF-HOA prennent les pratiques de prévention très au sérieux . Nous prenons cette mesure, ainsi que de nombreuses autres mesures supplémentaires, pour garder la base propre et désinfectée, pour nous protéger contre la présence de COVID-19. ”

           

Bien que la plupart des jeunes personnes en bonne santé ne courent pas un grand risque de maladie grave, ce n’est pas le cas pour tout le monde, a déclaré Chapman.
«Si quelques-uns d’entre nous tombent malades, cela peut se propager à d’autres parmi nous», a-t-elle déclaré. «Nous devons rester conscients et prudents pour certains de nos coéquipiers plus âgés, ou ceux qui peuvent être immunodéprimés, et aussi garder à l’esprit notre devoir de protéger nos partenaires alliés et les pays hôtes. Nous prenons très au sérieux notre responsabilité de nous engager dans des pratiques préventives quotidiennes. »

Il est important pour tout le monde être éduqué en matière de bonne hygiène et de propreté afin que les efforts de l’équipe, et de tous les autres efforts ne soient pas en vains, a déclaré Jones.

« Les pratiques telles que le lavage régulier des mains et éviter de se toucher le nez et la bouche pendant la journée, sont des mesures importantes pour prévenir la propagation de la maladie”, a déclaré Chapman. «Une autre habitude importante est l’étiquette appropriée de la toux. Cela signifie que si vous devez tousser ou éternuer, faites-le dans votre manche ou votre coude, mais jamais dans votre main, ce qui peut alors contaminer d’autres objets que vous touchez. »
Jones a souligné qu’il est important de rester calme et de suivre toutes les règles d’hygiène affichées et instruites pour s’assurer que le CLDJ et le CJTF-HOA puissent continuer la mission et que tout le personnel est en bonne santé et apte à se battre.

«Bien qu’il puisse y avoir des changements dans nos activités, nous continuons à maintenir la disponibilité opérationnelle, tout en assurant la santé et la sécurité du personnel», a-t-elle déclaré.           «L’objectif principal est de s’assurer que le personnel reste prêt et que la capacité de nos militaires à assurer la défense nationale et les missions militaires mondiales actuelles ne soit pas entravée. »